Aux USA, une génération d'accros

Le nombre de vapoteurs a augmenté de 78 % dans les lycées américains de 2017 à 2018, et de 48 % dans les collèges, selon les dernières données d’une enquête nationale.

Scott Gottlieb, responsable de la FDA, a déclaré dans un communiqué. « Je ne laisserai pas une génération d’enfants devenir accrocs à la nicotine par le biais des cigarettes électroniques ».

L’agence de santé américaine a décidé de sévir face à cette hausse vertigineuse parmi les jeunes Américains, attirés par ce produit sous sa forme aromatisée.

Les e-cigarettes, interdites à la vente pour les mineurs, seront interdites à la vente par internet. Les compagnies de cigarettes électroniques en font une promotion massive sur les réseaux sociaux et ça marche tellement bien que les ventes explosent parmi les plus jeunes. Comme la majorité des fumeurs adultes ont commencé à être accros à la nicotine lorsqu'ils étaient enfants, il est normal de penser que vapoter puisse servir de tremplin à la cigarette plus tard.

La FDA a aussi multiplié les contrôles sur la composition des produits de vapotage. Si de nombreux produits cancérigènes des cigarettes, comme le goudron, ne sont pas présents dans les cigarettes électroniques, ces dernières contiennent de la nicotine, un produit non lié au cancer mais qui provoque justement l’addiction.

En Europe, l’efficacité de ces cigarettes, censées aider les fumeurs à se sevrer, est remise en question. En France, l’Assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP) vient ainsi de lancer une étude nationale pour évaluer l’efficacité de ce produit en comparaison avec un médicament.

Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square

1 rue d'Auvergne

92140 Clamart, France

info@camerasante.org

  • White Facebook Icon
  • White Twitter Icon
  • White Pinterest Icon
  • White Instagram Icon

votre chaîne santé

 

© CaméraSanté 2016